Fête de l’été au Japon/1

Classé dans : Non classé | 4
Pour clore l’été et accueillir la rentrée comme il se doit nous avons passé un après-midi extraordinaire. Nous avons fait le tour de la terre et le temps de quelques heures nous avons vécu au Japon pour la fête de l’été.
Pourquoi une fête japonaise à la Datcha (ma cabane en bois)? Avant de vous raconter par le menu je dois remonter dans le temps et éclaircir votre chandelle et non pas la tenir!
Dans notre petite ville de province une communauté japonaise s’est installée et c’est grâce à elle que je me suis lancée dans l’origami et que ma passion pour le Japon est née, mais je m’égare. Quelques japonaises et quelques françaises dont je fais partie se retrouvent depuis deux ans pour partager les fêtes de chaque pays. Ainsi nous avons de nombreuses occasions de nous retrouver et de découvrir les richesses de chaque culture. Traditionnellement nous fêtons la chandeleur à la maison, j’aime faire des crêpes, boire du cidre et manger la crème chantilly à la louche.
Il y a quelques mois Yukiko (mon sensei) me proposait de fêter cette journée, alors que nous ne l’avions encore jamais fait à cause des absences pendant la période de vacances.
J’ai ouvert ma cabane et mon jardin couvert de guirlandes des koïnoboris de Madame Mo et de cerf-volants pour accueillir le plus d’enfants possible et j’ai eu la joie de voir la maison se remplir de vingt enfants et sept mamans.
Au Japon cette fête se donne des airs de grande kermesse et les activités pour les enfants ne manquent pas. Il fait très chaud et humide, les japonais aiment passer du temps dehors et c’est l’occasion de se retrouver autour du bassin de yo-yo ou de poissons rouges, de manger des Okonomi Yaki que j’avais déjà goûtées et adorées quand j’ai découvert le Japon à Paris avec Yukiko. De manger de la glace râpée et le Suika Wari.
Yukiko, Emi et Yukiko et leurs enfants sont arrivés les bras chargés de casseroles, de glacières, de boîtes à kimonos et de multiples trésors.
Après une installation rapide et efficace, Olivia, Sandrine et Solange sont arrivées avec un nuage d’enfants. La fête pouvait commencer.
Nous nous sommes tous retrouvés dans le jardin pour la pêche aux yo-yo dans une petite piscine. Les yo-yo sont des petites balles à gonfler, mais elles sont si épaisses qu’il faut un gonfleur. Ce sont de jolies petites balles qui viennentt tout spécialement du Japon. Elles ne sont pas si faciles à attraper et vous glissent facilement des mains. Après la pêche, chaque enfant a gonflé d’autres balles qu’il a pu rapporter  chez lui.
Pendant que Yukiko s’occupait de gonfler des balles avec les enfants, Emi s’était déjà mise aux fourneaux dans la cuisine et à l’aide de ses deux poêles (japonaises) commençait la cuisson des Okonomi Yaki. Ces galettes à base de choux et de poireaux que l’on déguste avec un filet de sauce caramélisée et parsemée de lamelles de poisson séché qui dansent sur la galette.
La table pourtant grande a été prise d’assaut par les enfants et nous aussi. Grande découverte pour la plupart d’entre nous et un régal pour les yeux et les papilles.
Moa, le fils de Yukiko a pris en main la râpe (japonaise) pour nous faire déguster des verres de glace râpée aromatisée au thé vert Matcha ou au sirop japonais et pour les gourmands comme moi un soupçon de lait concentré sucré (avec le thé Matcha c’est une tuerie!).
Le goûter, les Okonomi Yaki et les bonbons engloutis, les garçons se sont de nouveau rués dans le jardin en attendant leur tour. Car maintenant les filles allaient être à l’honneur et je vous raconterai la séance yukata dans un tout prochain article .

 

Fête de l'été au JaponFête de l'été au JaponFête de l'été au JaponFête de l'été au JaponFête de l'été au JaponFête de l'été au JaponFête de l'été au JaponFête de l'été au JaponOkonomi YakiFête de l'été au JaponFête de l'été au JaponFête de l'été au Japon Fête de l'été au Japon Fête de l'été au JaponFête de l'été au Japon

 

 

 

4 Responses

  1. « Y a d’la joie! bonjour bonjour les hirondelles
    Y a d’la joie! dans le ciel et dans ta Datcha… »

  2. Oh lala que c’est beau ! J’imagine qu’il y a moyen d’acheter ces yoyos lors d’un voyage au Japon ? Vu qu’on n’en trouve pas en France. En tout cas le bel esprit des matsuri y est, c’est canon !!

    • Merci Eugénie pour tes messages,
      cette journée japonaise a été une pur bonheur et je garde une certaine nostalgie.
      Depuis Emi et Yukiko sont reparties au Japon il y a quelques semaines et nous avons pleuré dans les bras les unes des autres. C’est toujours un déchirement de les voir partir.
      La prochaine étape est le voyage au Japon en famille…6 personnes, ça va être compliqué.
      En attendant je plie mes petits papiers,

Laissez un commentaire